Interviews à la radio et à la télévision

en collaboration avec Nouvelle Cité

 

   

Conférence à Brive

Introduction

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Conclusion

 

Interview à Brive

 

400 personnes à Brive pour la première des "Questions Actuelles" de la saison

Henry Quinson : Le témoignage humaniste d’un homme de Foi, d’un homme de coeur

Mercredi 3 décembre 2008 par Laurent Richard , MP Francoual

Loin du CAC 40 et de la frénésie boursière et financière, Henry Quinson, trace sa voie... Celui qui avoue avoir opéré une mobilité sociale descendante volontaire, en passant de trader reconnu à moine des cités des quartiers nord de Marseille, suit un chemin en humanité dont il a porté témoignage aux 400 personnes venues ce jeudi 28 novembre à Bossuet. François David, chef d’établissement de l’Ensemble scolaire Edmond Michelet, a remercié les personnalités ecclésiastiques et civiles, toutes les personnes présentes et notamment les nombreux lotois et périgourdins.

Dieu, « secret de l’engagement » d’Henry Quinson

Henry Quinson, brillamment présenté par Mathilde Chardon du Ranquet élève de Terminale S, a livré lors de cette première soirée « Questions Actuelles » 2008-2009 le « secret d’un engagement », le sien, au service des habitants de sa cité et de ses convictions. Ce secret c’est sa rencontre avec Dieu, « créateur du ciel et de la Terre ». Il veut faire œuvre utile en témoignant, par la biographie qu’il a publiée en mars (« Moine des cités – de Wall Street aux Quartiers-Nord de Marseille » aux éditions « Nouvelle cité ») d’une part, et par les nombreuses conférences, rencontres et émissions auxquelles il participe, d’autre part. Il se dit étonné d’avoir à expliquer à autant de personnes « sa petite trajectoire qui n’a d’intérêt que si elle rejoint celle des autres » ; cette trajectoire choisie qui l’a conduit du milieu de la haute finance à celui de la précarité ultime, celle des quartiers trop souvent, selon lui, mis aux bans de la société ; des faux semblant à la vérité, du superficiel à la réalité de la vie.

Une leçon d’humanisme...

« Vivre en fraternité avec tout homme » c’est pour lui l’essentiel, c’est un message de transformation personnelle mais aussi de changement politique car cela a des incidences sur notre monde… Effectivement dire que le but de notre vie, que la réussite de celle-ci n’est pas liée à la position socioprofessionnelle et à l’éventuelle accumulation de biens, cela bouscule beaucoup de préétablis que notre société occidentale porte en son sein. Cela remet l’humain au centre des valeurs et cantonne la puissance financière à l’état d’un moyen et non d’une fin, ou d’un objectif ultime à atteindre.

… et d’humilité

Henry Quinson n’est pas dupe de l’intérêt soudain et croissant qu’il suscite ces derniers temps chez les médias ; lui qui se considère, non sans humour, comme un « bibelot médiatique, qui ne durera évidemment que quinze jours » n’attache que peu d’importance à cela. Avec simplicité il a parlé de son engagement auprès des plus fragiles, en expliquant que « son chemin n’est pas original », qu’il a eu « de nombreux prédécesseurs dont Saint François d’Assise et que c’est dans la tradition de l’Église Catholique de produire des baptisés qui font de la mobilité sociale descendante volontaire »… Avec simplicité, toute la journée, il a donné du temps et a su créer l’intérêt des quelques 400 élèves de l’Ensemble scolaire Edmond Michelet auxquels il a parlé d’économie et de Sens.

Pour conclure la soirée, Frère Nicolas de la Communauté Franciscaine de Saint Antoine a invité toutes les personnes présentes à s’interroger sur le secret de leur engagement, « à risquer la minute de prière où l’on rencontre le Dieu vivant ».